Le Réseau de la Société Civile de l’AGOA

Le Réseau de la Société Civile de l’AGOA (AGOA Civil Society Network) de l’Acte de Croissance et Opportunités d’Affaires en Afrique (African Growth and Opportunity Act [AGOA]) a été créé en janvier 2003 à l’issue du forum de la société civile de l’AGOA en Phœnix (Ile Maurice) avec 102 organisations membres des pays suivants : Etats-Unis d’Amérique, Mauritanie, Afrique du Sud, Nigéria, Kenya, Namibie, Mali, Lesotho et la République Démocratique du Congo.

Le Réseau de la Société Civile de l’AGOA (Civil Society Network [AGOA SC Network]) de l’Acte de Croissance et Opportunités d’Affaires en Afrique (African Growth and Opportunity Act [AGOA]) est un consortium de :

  • Organisation Non Gouvernementales (ONGs),
  • Petites et Moyennes Entreprises,
  • Chambres de Commerce et
  • Autres groupes aux Etats Unis d’Amérique et en Afrique.

Toutes ces organisations sont engagés à la réussite du mécanisme afin de tirer les meilleures parties de l’application des avantages de l’AGOA pour le people Américain et Africain.

Ils sont focalisés sur l’amélioration et la compréhension des mécanismes du commerce avec les Etats Unis et l’utilisation totale des bénéfices de l’AGOA, en sécurisant ainsi une place pour les pays Africains dans l’économie mondial et l’amélioration des conditions de vie des Africains.

Conformément à l’esprit de l’Acte de Croissance et Opportunités d’Affaires en Afrique (African Growth and Opportunity Act [AGOA]), la mission du Réseau est d’autonomiser le people Africain à travers leurs Organisations de la Société Civile, de travailler avec les gouvernements et les entreprises afin de tirer les meilleures parties des avantages l’AGOA pour le bienêtre des citoyens de leurs pays.

Le Réseau va accomplir cette mission par trois moyens :

  1. Contrôler la conformité aux exigences d’éligibilité de l’AGOA
  2. Fournir l’assistance technique à ses membres, tant du secteur public que privé sur la conformité à l’AGOA et aux capacités de commerce là où c’est faisable ; et
  3. Faire le suivie de l’impact de l’AGOA, en particulier et en général, concernant le commerce avec les entreprises Africaines.

Les objectifs du Réseau de la Société Civile de l’AGOA sont :

  • Augmenter les échanges commerciaux entre les Etats Unis et l’Afrique,
  • Promouvoir le development économique,
  • L’establisement de la bonne gouvernance
  • La trensparence,
  • Le development durable,
  • La democracie,
  • Les Droits de l’Homme,

Tout à travers l’Afrique.

La République Démocratique du Congo, retenu bénéficiaire du Réseau de la Société Civile de l’AGOA en 2005, y a été exclue le 23 Décembre 2010 par une décision du Président Américain Barack Obama qui entendait ainsi sanctionner la passivité des autorités congolaises devant les multiples cas de violations des Droits de l’Homme, notamment les violences sexuelles commises à l’Est du pays.

Au 20ème forum de l’AGOA, tenu à Miami du 25 au 27 septembre 2018, le Secrétariat du Réseau AGOA CSO et les délégués de la RDC, ont donné leur accord et le désir de collaborer à la création du chapitre du Secrétariat du Réseau de la Société Civile de l’AGOA en République Démocratique du Congo.

L’alternance politique et les fermes promesses du président Félix TSHISEKEDI sur le respect des Droits de l’homme et la libéralisation des institutions judiciaires, sont des atouts à la réintégration de la RDC sur la liste des Pays bénéficiaires de la loi d’AGOA.

Le Réseau de la Société Civile d’AGOA et le Syndicat d’Entraide Chrétienne (SEC) souhaitent mettre leurs compétences et leurs ressources au service de la création du Chapitre du Réseau de la Société Civile de l’AGOA pour la RDC.